citations inspirées et inspirantes, Ecofeminisme, quantique

Eveillez la Déesse qui est en vous !

 

Le soufi regarda Giovanni dans les yeux.

” Sais-tu quelle est notre plus grande peur ?”

Il fut surpris par cette question et réfléchit quelques instants.

“La peur de mourir me semble-t-il”

Le vieillard demeura silencieux avant de poursuivre d’une voix à la fois légère et assurée :

J’ai longtemps cru cela. Et puis, au fil des années, une évidence m’est apparue. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est pas de la mort que nous avons le plus peur… mais de la vie !

” De la vie ! sursauta Ibrahim interloqué. Aussi douloureuse puisse-t-elle être, la vie n’est-elle pas notre bien le plus précieux ? Nous nous y accrochons tous avec ferveur”

“Oui, nous nous y accrochons, mais nous ne la vivons pas. Ou plutôt, nous nous cramponnons à l’existence. Or exister est un fait. Mais vivre, c’est un art.”

“Que voulez-vous dire ? ” demanda Giovanni.

“Cette chose très simple : sans nous demander notre avis, Dieu nous a créés : il nous a donné l’Etre. Donc nous existons. C’est un fait et nous n’y pouvons rien. Maintenant il nous faut vivre. Et là, nous sommes tous concernés : car nous sommes appelés à devenir les auteurs de notre vie.

Telle une oeuvre d’art, nous devons tout d’abord la vouloir ; puis l’imaginer, la penser ; enfin la réaliser, la modeler, la sculpter, et cela à travers tous les événements, heureux ou malheureux, qui surviennent sans que nous y puissions rien.

On apprend à vivre, comme on apprend à philosopher ou à faire la cuisine. Et le meilleur éducateur de la vie, c’est la vie elle-même et l’expérience qu’on peut en retirer.”

“Je comprends cela. Mais en quoi avons-nous peur de la vie ?”

“Nous avons peur de nous ouvrir pleinement à la vie, d’accueillir son flot impétueux. Nous préférons contrôler nos existences en menant une vie étroite, balisée, avec le moins de surprises possible. Cela est tout aussi vrai dans les humbles demeures que dans les palais ! L’être humain a peur de la vie et il est surtout en quête de la sécurité de l’existence. Il cherche tout compte fait, davantage à survivre qu’à vivre. Or survivre, c’est exister sans vivre… Et c’est déjà mourir…”

Passer de la survie à la vie, c’est une des choses les plus difficiles qui soit ! De même est-il si difficile et effrayant d’accepter d’être les créateurs de notre vie. Nous préférons vivre comme des brebis, sans trop réfléchir, sans trop prendre de risques, sans trop oser aller vers nos rêves les plus profonds, qui sont pourtant nos meilleures raisons de vivre.

Certes tu existes, mon jeune ami, mais la question que tu dois te poser c’est : est-ce que je suis vivant ? ”

extrait de L’Oracle della Luna, de Frédéric Lenoir.

ET vous ? Vous sentez vous pleinement vivante ? Avez vous le sentiment de vivre Votre Vie ?

Sentez vous parfois des peurs ou des limitations à vos élans, à votre créativité, à votre déploiement ?

Si c’est le cas, je vous invite à profiter de l’été pour faire un petit bilan et à révéler la Déesse qui est en vous 🙂

Je vous offre une séance en ligne de transformation quantique pour débloquer une de vos problématiques phares. Une manière de découvrir en avant-première mon programme d’accompagnement des femmes…

Pour en savoir plus , cliquez ICI

 

citations inspirées et inspirantes, Ecofeminisme

Le Réveil des Femmes :-)

femme arbre et lune
« La vie sauvage, et la femme sauvage sont toutes deux des espèces en danger. Au fil du temps nous avons vu la nature instinctive féminine saccagée. On l’a malmenée, au même titre que la faune, la flore et les terres sauvages » pose d’emblée la psychanalyste américaine jungienne Clarissa Pinkola Estès, en introduction à son ouvrage « Femmes qui courent avec les loups »paru en 1992, devenu depuis un best-seller.
Un message plus que jamais d’actualité, comme en témoigne une nouveau courant, l’éco-féminisme, retissant la trame entre les femmes et la nature, l’écologie et le féminisme, et qui pourrait bien amorcer un changement majeur. Apparu en 1974, sous la plume d’une française Françoise d’Eaubonne, amie de Simone de Beauvoir, l’Eco-féminisme fait des émules : Dr Vandana Shiva, emblème de la révolution écologique en Inde, Marie Mies, professeure émérite de sociologie, l’américaine Rachel Carson, lanceuse d’alerte sur les risques phytosanitaires pour la santé, les femmes du mouvement Chipko Andolan, scientifiques, juristes, paysannes… chacune relaye un dialogue singulier déjà présent, si on prend le temps de s’y attarder, au cœur des traditions ancestrales.

femmes arbre villageoises indiennes protégeant leurs arbres contre l’exploitation destructrice d’une multi-nationale américaine dans les années 70…

Quels sont les liens entre les femmes et la Terre Mère ? Comment cette alliance va –t-elle agir sur la mutation ? Pourquoi et comment les valeurs féminines doivent-elles s’épanouir dans nos sociétés ?
Continue reading “Le Réveil des Femmes :-)”