Ayurveda, Spiritualité, yoga et ayurveda

Les secrets de notre vaisseau Corps-Âme-Esprit

Namasté,

Dans ce grand mouvement actuel d’éveil à la Spiritualité, je vois et je lis souvent une grande ignorance de la complexité de notre « véhicule d’incarnation », et malheureusement cela conduit très souvent à un renforcement de l’Ego ( le développement personnel « sauvage ») , au lieu d’aider à « dissoudre les identifications », seule façon de s’éveiller à sa véritable Nature…et de goûter à l’Eveil 🙂

Les Védas (grands textes spirituels indiens) donnent une explication très transparente et complète de la morphologie de nos différents corps. Cette même structure est applicable aussi bien aux hommes qu’aux animaux, aux plantes et à tout le monde organique.

Le « je »

A notre époque matérialiste et individualiste, nous sommes habitués à nous identifier à notre corps ou du moins à notre position sociale : je suis grand ou maigre, blanc ou noir, je suis prof ou grand-mère. On se perçoit quotidiennement comme le corps de cette incarnation, mais malgré ceci notre langage est plus sage et nous disons « ma jambe», « ma tête », « mes pensées », « mon humeur ». On ne dit jamais « moi jambe », « moi tête », « moi pensées », « moi humeur ». Ceci veut bien dire qu’il existe un Moi qui pense être le possesseur de toutes ces matières et énergies, n’est-ce pas ?

morphologie spirituelle emotions

Les Védas disent qu’il est fondamentalement incorrect de dire « mon âme », car c’est l’âme même qui est Moi !

Ce n’est pas vous qui avez une âme, c’est vous qui êtes l’âme, et vous avez un corps, des corps !

En fait, l’âme individualisée est « couverte » de différents voiles, sous formes d’envies ou d’identifications aux objets et/ou états matériels et émotionnels…. et elle finit par oublier sa nature d’origine divine.

Les textes védiques disent que la triple nature de l’âme est  SAT , éternité– CHIT, connaissance – ANANDA, félicité, béatitude

Une fois qu’un être est libéré de ses identifications, qu’il libère l’Âme, il prend alors véritablement conscience de sa nature spirituelle, il vit au delà du monde des apparences (Maya) et s’éveille.

Les Védas considèrent que chaque être est construit en 3 parties  : le corps physique, le corps subtil ou énergétique et le corps spirituel ou l’âme.

structure tripartite ame corps subtil physique

Pancha  kosha

Le corps physique ainsi que tous les corps subtils appartiennent au monde matériel, le corps subtil étant juste moins matérialisé de manière visible. Les Védas les décrivent donc comme pancha kosha.

« Pancha » en sanskrit veut dire cinq et « kosha » « étui », « enveloppe » ou « revêtement ».

La partie « maya » associée à chaque nom signifie en sanskrit « illusion » et montre que toutes ces enveloppes ne sont pas notre nature originelle.

1. Anna-maya kosha – Le corps physique

Cette première couche est appelé le corps de la nourriture (anna). De matière organique, il s’appelle ainsi car il en est composé et en est dépendant. La nourriture (y compris l’eau et l’oxygène) est la forme la plus grossière du prana.

2. Prana-maya kosha – Le corps vital

Cette enveloppe est faite de l’énergie vitale (prana) avec laquelle elle nourrit chaque cellule du corps physique. En elle se lit la santé du corps physique. Avant d’arriver dans le corps physique, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps (fuites d’énergie, blocages, dépression). Cette enveloppe est liée au système sanguin et au kapha dosha.

3. Mano-maya kosha – le corps mental et sensoriel

Il s’agit ici du système des sensations et des émotions, des jugements et pensées qui constituent notre mentalManas veut dire « mental » en sanskrit. Tous les corps sont intimement liés. Ainsi les agitations dans le mental qui est l’enveloppe la plus instable de toutes, troublent les koshas inférieurs (1 et 2) et peuvent bloquer les koshas supérieurs (4 et 5). Souvenez-vous, quand on est en colère notre corps rougit, l’énergie tourne à toute vitesse et nous perdons complètement le sens de l’intuition et d’autant plus la joie. C’est pourquoi le yoga travaille beaucoup avec le mental et l’apaisement des sens. Cette enveloppe est liée au système endocrinien et au pitta dosha.

4. Vijnana-maya kosha – Le corps d’intellect et d’intuition

La notion la plus proche pour expliquer cette enveloppe serait « la voix intérieure », la connaissance, le guide. Il ne s’agit pas d’un mental subjectif, mais de l’intuition. La vocation du corps c’est la prise de décision. « Vijnana » signifie la connaissance discriminante. Cette enveloppe est liée au système nerveux et au vata dosha.

5. Ananda-maya kosha – Le corps de félicité

C’est l’enveloppe qui est composée de béatitude et de félicité (ananda). C’est un corps de grande lumière, inaltérable.

Et qu’est ce que les Védas disent à propos de l’âme même ?

Les textes donnent une très belle et claire métaphore pour expliquer les relations de l’âme et du Divin : Paramatman (la Conscience Universelle) c’est l’océan alors que Jivatman(l’âme individualisée) c’est la vague dans l’océan. 

Jivatman est égale au Paramatman en qualité (les deux sont de l’eau salée) mais pas en quantité. Chaque Jivatman représente l’une des milliers de manifestations originales du Paramatman. Ils forment une unité et en même temps, temporairement ils sont séparés…

Un système interdépendant

pancha kosha 5 envelopes jivatman paramatman

Ainsi les Védas nous éclairent à propos de la complexité de la machine que nous conduisons !

On voit que le corps physique et chacun des corps subtils sont très dépendants l’un de l’autre. La purification de n’importe lequel des koshas est bénéfique à notre progrès spirituel et à l’extension de la conscience dans son ensemble.  C’est un système où tout est inter-connecté et en faisant « la réparation de la robinetterie » dans un endroit tous les « étages » en bénéficient.

Et puis nous devons apprendre à nous comporter avec nos corps physiques et énergétiques non pas comme s’ils étaient notre propriété mais plutôt comme des dons précieux…pour évoluer et nous réaliser dans cette incarnation.

Alors, soyons dans la gratitude pour ce merveilleux corps-vaisseau ( physique et subtil) qui nous a été offert…et prenons en le plus grand soin !

Namasté

Chrystelle

Si tu veux être informé(e) et profiter de mes offres, Inscris toi ci-dessous 

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

Merci à Yoga-et-vedas.com d’ou est tiré cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *