Santé et Bien-être

La maladie, LE MAL A DIT… La relation entre les émotions et les maladies

« Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime! »

miroir et illusion

Corps à Coeur est un lieu où les messages du corps sont écoutés et pris en compte. Le corps n’est pas juste un “instrument” ou un “véhicule”, je le considère comme un temple ( le temple de l’âme) et aussi comme ” le film de votre vie”.

Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.

Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR, L’ANGOISSE  donnent des palpitations cardiaques, des vertiges, sueurs, tremblements ou mains moites.

  • LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.

  • LA COLÈRE retenue ou LA RANCUNE : une crise de foie.

  • LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE  peut provoquer des infections urinaires à répétition.

  • QUELQUE CHOSE QU’ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d’oreilles.

  • QUELQUE CHOSE QU’ON N’A PAS OSÉ DIRE, QU’ON A RAVALÉ , une angine, des maux de gorge.

  • UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE, des problèmes de genoux.

  • PEUR DE L’AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D’ARGENT, des douleurs lombaires.

  • INTRANSIGEANCE, RIGIDITÉ, douleurs cervicales et nuque raide.

  • CONFLIT AVEC L’AUTORITÉ, douleurs d’épaules.

  • TOUT PRENDRE SUR SOI, également douleurs d’épaules, sensation d’un fardeau.

  • SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER QUELQU’UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE…douleurs dentaires, aphtes, abcès.

  • PEUR DE L’AVENIR, DIFFICULTÉS A ALLER DE L’AVANT, OU BESOIN DE « LEVER LE PIED »: douleurs dans les jambes, les pieds, les chevilles.

La colonne vertébrale est aussi un merveilleux terrain d’investigation de toutes nos émotions refoulées ( voir l’illustration ci dessous )

decodage dos                                         Illustration tirée du livre de R.Fiammetti : les cartes du langage émotionnel du corps

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, l’origine d’une douleur peut être tout simplement  mécanique, un faux mouvement ou un coup de froid….mais si vous ne trouvez pas d’explications contextuelles, alors essayez d’entrer “en contact” avec ce qui se joue au plus profond de vous.

Pour ma part, j’utilise régulièrement l’ouvrage de Jacques Martel :  Le grand dictionnaire des malaises et des maladies  pour mettre des mots sur les maux…cet ouvrage est une sorte de guide pour comprendre ” ce qui se joue” que je pourrais avoir tendance à refouler, ou à ne pas vouloir “regarder”…

En voici quelques extraits :

Maladies du foie : le foie représente les choix,  la colère, les changements et l’adaptation.
On peut souffrir du foie quand on ne parvient pas à s’adapter à des changements, professionnels ou familiaux.

  • Difficultés d’ajustement à une situation.

  • Sentiment de manque continuel ou peur de manquer.

  • Colère refoulée.

  • Personnes sujettes aux maladies du foie : les personnes qui critiquent et qui jugent beaucoup (elles-mêmes et les autres) et/ou qui se plaignent souvent.

Maladies de la vésicule biliaire :
La vésicule biliaire est en rapport avec l’extérieur, la vie sociale, la lutte, les obstacles, le courage.
Se battre. Esprit de conquête.

  • Se faire de la bile, s’inquiéter, s’angoisser.

  • Sentiment d’injustice. Colère, rancune.

  • Se sentir envahi, empiété sur son territoire par une personne autoritaire.

  • Agressivité rentrée et ruminante, mécontentement retenu.

  • Se retenir de passer à l’action. Difficultés à faire un choix, de peur de se tromper.

LA GLANDE THYROÏDE

  • Profonde tristesse de ne pas avoir pu dire ce qu’on aurait voulu.

  • Sentiment d’être trop lent par rapport à ce qu’on attend de nous.

  • Impuissance, sentiment d’être coincé dans une situation, être devant un mur, dans une impasse.

  • Être bloqué dans la parole ou dans l’action, être empêché d’agir.

  • Pas le droit de parler, de s’exprimer. Ne pas se sentir écouté. Difficultés à s’affirmer.

  • Une déception ou une injustice n’a pas été « avalée » et est restée en travers de la gorge.

LES HERNIES

En règle générale  : de la détresse implose à l’intérieur et demande à être libérée.

  • Désir de rompre ou de quitter une situation où on se sent coincé, mais où l’on reste par peur de manquer de quelque chose, généralement du matériel.

  • Auto-punition parce qu’on s’en veut, incapacité à réaliser certaines choses qu’on voudrait.

  • Frustration de travailler dur, se sentir poussé à aller trop loin, ou essayer d’atteindre son but d’une manière excessive, qui en demande trop. Une poussée mentale (de stress) essaie de sortir.

Mais en plus, le lieu où siège l’hernie indique son message émotionnel de manière plus précise et complémentaire : 

Hernie inguinale : (dans l’aine) : difficulté à exprimer sa créativité, secret que l’on renferme et qui nous fait souffrir. Désir de rompre avec une personne qui nous est désagréable, mais avec laquelle on se sent engagé ou qu’on est obligé de côtoyer. On aimerait sortir, s’extirper de cette situation.
Hernie ombilicale : nostalgie du ventre de la mère où tout était facile et où se sentait totalement en sécurité. Refus de la vie.
Hernie discale : conflit intérieur, trop de responsabilité, sentiment de dévalorisation, ne pas se sentir à la hauteur de ce qu’on attend de nous, projets et idées non reconnus. La colonne vertébrale représente le soutien.
Besoin d’être appuyé, soutenu, mais difficulté ou impossibilité de demander de l’aide.
Hernie hiatale : se sentir bloqué dans l’expression de ses sentiments, de son ressenti.
Refouler ses émotions.
Tout vouloir diriger, ne pas se laisser porter par la vie  mais la contrôler.

LES GENOUX

Douleurs aux genoux, genoux qui flanchent, genoux qui craquent, douleurs aux ménisques : refus de plier, de se « mettre à genoux » (de se soumettre) de céder, fierté, ego, caractère inflexible ou au contraire, on subit sans rien oser dire, on s’obstine, mais nos genoux nous disent que nous ne sommes pas d’accord avec cette situation.

  • Difficultés à accepter les remarques ou les critiques des autres.

  • Problèmes avec l’autorité, la hiérarchie, problèmes d’ego, d’orgueil.

  • Devoir s’incliner pour avoir la paix.

  • Ambition réfrénée ou contrariée par une cause extérieure,

  • Entêtement, humiliation.

  • Culpabilité d’avoir raison.

  • Colère d’être trop influençable.

Les maladies LA PEAU, eczéma, acné, psoriasis
Les maladies de peau ont très souvent, à l’origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l’enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication.
Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l’entourage. Porter trop d’attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma :

  • anxiété, peur de l’avenir,

  • difficultés à s’exprimer.

  • Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété.

  • Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher.

Chez les enfants, l’eczéma peut résulter d’un sevrage trop rapide ou d’une difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus « en elle ». Sevrage de l’allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l’enfant ressent et somatise ainsi.
Querelles ou tensions dans la famille, que l’enfant ressent. Insécurité.

Acné :  manière indirecte de repousser les autres, par peur d’être découvert, de montrer ce qu’on est réellement, parce qu’on pense qu’on ne peut pas être aimé tel que l’on est. Puisqu’on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas.

  • Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence.

  • Honte des transformations corporelles.

  • Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Psoriasis : personne souvent hypersensible qui n’est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu’un d’autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d’un problème d’identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre.

  • Besoin de se sentir parfait pour être aimé.

  • Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation.

  • Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau.

  • Se protéger d’un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

LES BRAS : Il y a de nombreuses causes émotionnelles liées aux douleurs et aux problèmes de bras.
Les bras sont le prolongement du coeur et sont liés à l’action de FAIRE et de RECEVOIR, ainsi que l’autorité, le pouvoir.
Les douleurs aux bras peuvent être liées à de la difficulté à aimer ce que je dois faire. Se sentir inutile, douter de ses capacités, ce qui amène la personne à se replier sur elle et à s’apitoyer sur ses souffrances.

  • Se croire obligé de s’occuper de quelqu’un.

  • Ne pas se sentir à la hauteur lorsqu’on est le « bras droit » de quelqu’un.

  • Difficulté à prendre les autres dans ses bras, à  leur montrer de l’affection.

  • Je m’empêche de faire des choses pour moi-même, parce que je me souviens des  jugements négatifs et des interdictions durant mon enfance, ce qui m’avait blessé.

  • Je ne me permets pas de prendre ou je regrette d’avoir pris quelque chose, ou je pense que j’ai obtenu quelque chose que je ne méritais pas.

  • Ou quelque chose me revient de droit , que je n’ai pas pris, je ressens de la colère.

  • Se rapporte au fait d’avoir été jugé par ses parents.

  • Vouloir emprisonner quelqu’un dans ses bras pour l’avoir sous contrôle, mais avoir dû le laisser s’envoler, et ne plus pouvoir l’aimer et le protéger (un enfant, par exemple…).

  • Vivre une situation d’échec, devoir baisser les bras.

les douleurs des ÉPAULES

LES ÉPAULES : c’est ce qui PORTE. Les épaules portent les joies, les peines, les responsabilités, les insécurités.
Le fardeau de nos actions et tout ce qu’on voudrait faire, mais qu’on ne se permet pas, ou qu’on n’ose pas…
On se rend responsable du bonheur des autres, on prend tout sur soi, on a trop à faire, on se sent écrasé, pas épaulé, pas soutenu.

  • Douleurs possibles aussi quand on nous empêche d’agir, ou que l’on on nous impose des choses.

  • Lorsqu’on vit une situation dont ont ne veut plus, on désire passer à autre chose, mais le manque de confiance en soi nous bloque.

  • On manque d’appui, on manque de moyens. On ne se sent pas aidé.

  • Une personne chère ou l’un de nos parents vit de la tristesse et on aimerait prendre son chagrin et ses problèmes pour l’en libérer.

  • Colère retenue contre un enfant ou une autre personne qui se la coule douce alors qu’on ne se donne même pas le droit de prendre un temps de pause.

  • Au travail ou à la maison, avec son conjoint, on se sent dans l’obligation de se soumettre, on se sent dominé sans oser réagir.

  • On vit de l’insécurité affective (douleur épaule gauche) ou de l’insécurité matérielle (douleur épaule droite).

Épaules rigides et bloquées : blocage de la circulation de l’énergie du coeur, qui va vers l’épaule, puis vers le bras, le bras donne (le bras droit) et reçoit (le bras gauche).
Ce blocage d’énergie est souvent retenu dans une articulation ou un tissu (capsulite, bursite).
L’énergie doit circuler du coeur vers les bras pour permettre de FAIRE, de réaliser ses désirs.
On porte des masques, on bloque ses sentiments, on entretient des rancunes (douleurs dans les trapèzes, surtout à gauche). parfois envers soi-même.
On paralyse ses épaules pour s’empêcher d’aller de l’avant, de faire ce qu’on aimerait vraiment. On prend le fardeau sur soi plutôt que d’exprimer ses demandes et ses ressentis, de peur de mécontenter l’autre.
Difficulté ou impossibilité à lever le bras : conflit profond avec sa famille, difficulté à voler de ses propres ailes.

Essayez de modifier, clarifier ou de lâcher-prise par rapport à la situation qui vous perturbe. « Le mal a dit » = votre douleur essaie de vous dire quelque chose, de vous signaler que quelque chose perturbe l’harmonie en vous, d’attirer votre attention sur quelque chose à changer dans votre vie.

Reconnaissez et acceptez ces émotions, si vous les éprouvez, mettez des mots dessus, acceptez votre ressenti.

Une fois les émotions négatives reconnues, acceptées et évacuées, le corps peut cesser de vous envoyer ce message de « mal a dit. »

 Chakra-du-coeur

(Sources :  livres de Lise Bourbeau, Jacques Martel, Claudia Rainville et Philippe Dransart et article de Celine Zen en soi Alvarez diffusé sur FB en 2012.)

221 thoughts on “La maladie, LE MAL A DIT… La relation entre les émotions et les maladies”

  1. Merci pour ce bel article ! C’est chouette de citer les sources bibliographiques ! (Hélas cela se fait de moins en moins… )
    J’ai hâte d’avoir un article sur la dina charya…
    que je partagerai volontiers avec mon entourage néophyte !!!

      1. Bonjour, on m’a recommandé cet ouvrage mais je me pose une question… Des solutions sont elles proposées pour chaque problème? Car conscientiser et accepter les émotions négatives constitue une étape cruciale mais n’est pas toujours suffisant. Merci d’avance pour votre réponse 🙂

        1. Bonsoir
          Avez vous fait les exercices proposés dans le livre ? Parfois on se contente de lire superficiellement le sens du message de la maladie, et cela reste au niveau intellectuel. Il est parfois utile de soutenir cette prise de conscience d’elixirs floraux ( fleurs de Bach, ou Deva). Car, en effet l’intégration de l’information doit se faire sur le plan cellulaire…descendre dans le corps. les outils quantiques sont aussi puissants pour ne pas rester à la surface et opérer de véritables transformations…La balle est dans votre camp ! A vous de faire le chemin !
          “Il n’y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur, c’est le chemin. Il est plus intelligent d’allumer une toute petite lampe que de se plaindre de l’obscurité” LAO TSEU
          Bien à vous
          Chrystelle

      2. Je confirme….et j utilise cet ouvrage très régulièrement dans mon métier de relaxotherapeute et travaillant en méthode ostéopatique depuis de très nombreuses années. Mais il faut être ouvert et prêt à accepter que cela est possible. Quelques personnes parmi mes clients se sont guéris grâce à mon écoute et a la compréhension de ce qui les perturbaient

  2. Bonsoir,
    Merci pour cet article très complet. J’y retrouve beaucoup de choses lu dans le livre de Michel Odoul, “Dis moi où tu as mal je te dirai pourquoi”.
    Cependant, je n’arrive pas à retrouver des informations pour des douleurs au niveau de la sciatique droite, la fesse droite … je ne sais pas si cela vous parle. Avez-vosu une idée ?
    Ravie en tout cas de découvrir votre blog, que je vais continuer d’explorer !

    1. Bonsoir
      et merci pour vos compliments !
      Oui je connais le livre de Mr Odoul…il y a des choses intéressantes…
      Pour ce qui est de la jambe et de la fesse droite, nous pouvons déja dire qu’il s’agit d’un déséquilibre vata…qui touche le chakra racine.
      En effet les douleurs dans les jambes, reliés au bassin sont la partie vata du corps..c’est aussi lui qui est la cause des déséquilibres du systeme nerveux ( fatigue chronique, insomnies, obsessions mentales), et des douleurs articulaires et osseuses.
      Le coté droit est aussi relié à l’energie yang…ce qui pourrait être un message du corps qui consiste à révéler une certaine “insécurité” dans votre vie materielle et affective?
      “L’homme intérieur” ( Yang) n’est peut-être pas construit..peut-être êtes vous ce type de femme comme on en voit beaucoup aujourd’hui qui se sont “épuisées” à la tache en voulant suivre le rythme “yang” imposé par la société moderne ?
      la douleur est elle présente quand vous vous reposez, que vous êtes apaisée, et que vous prenez du temps pour prendre soin de votre “féminin sacré”?
      Je vous laisse y réfléchir !
      Bien à vous
      Chrystelle

      1. 2 autres livres trés intéressants : de Dr Philippe DRANSART ed°le mercure dauphinois ” La maladie cherche à me guérir tome 1″ et ” La maladie cherche à me guérir tome 2 noeuds et dénouements”
        bonne lecture !!

      1. Bonjour, je suis entièrement d’accord, notre corps est un bel outil, il suffit de trouver en nous le fonctionnent,,,la liste du mode d’emploi ,,,,je souffre depuis 6 ans de lombalgie et de cruralgie sur les cuisses côtés extérieur, j’ai eu une longue dépression qui a laisser des cicatrices, j’avance tout doucement avec l’éclairage de plusieurs ouvrages, ou les personnes que je rencontre ; exp : un magnétiseuse pour le flux énergétique, un kinésithérapeute qui parle a mon corps et le rassure , mais je reste pas moins fragile, car je suis bloqué tout les deux mois approximativement, j’ai bien compris aujourd’hui qu’une situation était bloqué et mon corps me rend grâce parfois, car je le comprend, je suis passer par différentes phases de reconstruction, peu être a l’envers pour lui mais je le fais, comme je peut,,,arrêt de tabac depuis deux ans,,,,équilibre alimentaire pour mon surpoids,,,il comprend que j’ai compris, car je suis de moins en moins mal dans ma tête,,,mais la sensation d’un coup de barre dans le dos continu,,comme si on avait mis un grand coup au milieu avec une barre en fer,,,,donc je résiste,,,,je me soigne,,,je me dorlote,,, j’enquête,,,je m’informe,,,,je partage,,,,et j’essaye de m’aimer au maximum et d’aimer aussi,,,,merci pour votre blog 😉

  3. Bonjour Super article TRÈS TRÈS intéressant et qui me permet de comprendre pas mal de choses sur mes maux de dos J’ai fait des mauvais transferts en tant qu’aide soignante en maison de retraite Bb à commencer y a 1an et demi lumbago et côté droit En faisant tout le temps attention la douleur reste Par contre des qu’il y a des tensions professionnel ou dans la vie privée et familliale les douleurs montent dans tout le dos et augmente en intensité

    1. Bonsoir..oui le corps fait de plus en plus mal quand il n’est pas “écouté”…Et s’acharner à trouver la solution “à l’extérieur ” n’arrange rien.
      L’Ayurveda et le décodage Biologique sont une voie royale de la connaissance de Soi…et une manière de récupérer son propre pouvoir !
      Soyez douce avec vous même…et vous irez mieux..
      Bien à vous
      Chrystelle

      1. Bonjour chrystelle je découvre la le corps et coeur par le biais de l’image avec le corps humain qui a été mus sur FB par une amie, c’est interresant de voir les symptômes avec du recul et de lire ce qui va avec c’est presque du 100%. J’ai vu q vous parlez de l’ayurveda et du décodage biologique je connais pas du tout, j’ai vu un peu plus bas les titres de livres qui faut regarder, merci je vais voir c’a de plus prêt. Votre forum de conversation est très bien. Merci seve

    1. Bonsoir
      les yeux sont le miroir de l’âme et si vous consultez l’ouvrage de Jacques Martel , vous trouverez sans aucun doute la symbolique de votre pathologie ( que je ne connais pas). En ayurveda, les problèmes d’yeux sont toujours un déséquilibre pitta (trop de feu)..En Inde, les traitements à base d’huile ou de ghee (beurre clarifié) sont très efficaces pour soigner les yeux.
      la maladie est souvent un chemin de reconnexion à soi. l’important est de bien recevoir le message, de retenir la leçon…et de transformer ce qu’on a à transformer pour le bien de tous.
      Et n’oubliez jamais que toutes les réponses sont en vous…il suffit juste de faire silence…poser la question…et attendre la réponse ( sans impatience, ni sentiment de déception si la réponse ne vient pas tout de suite 😉
      Bien à vous
      Chrystelle

        1. Bonjour Magali
          Il y’a beaucoup de livres sur l’Ayurveda qui sont plus ou moins complets, et plus ou moins destinés au grand public.
          Personnellement pour commencer à se familiariser, j’aime bien le petit “livre de poche” de Deepak Choprah : “cette energie qui est en vous”..il y a aussi Ayurvéda-Science de l’Autoguérision du Dr Vasant , Le Livre de l’Ayurveda – Le Guide Personnel du Bien-être Judith H. Morrison; et les livres du Dr Frawley ( la santé par l’Ayurveda) sont pour les personnes déja initiées.
          Bonne lecture et belle découverte !
          Namasté
          Chrystelle

  4. Je vous remercie pour ce blog car je me guéris comme ça depuis longtemps , je me sent moins seul .
    Ps: Panser nos pensées et tout ira bien .
    je vous souhaite une belle soirée remplie d’amour et de joie

  5. je suis rassuré.
    je croyais que j’avais attrapé l’hépatite C à cause de la drogue mais en fait c’est juste parce que je juge les gens.
    je me sens mieux. je vais arrêter de juger les gens et je vais aussi arrêter l’interféron.

    1. Bonjour…Je suis ravie que vous puissiez trouver un sens à votre souffrance…Cependant, il serait préférable de vous faire accompagner si vous arrêtez votre traitement. Il est important de prendre conscience du sens profond d’un symptôme ou d’une maladie, mais faire descendre une nouvelle information au niveau cellulaire prend un peu de temps ( le temps de l’intégration)…Le massage est un des outils quand il est réalisé en conscience ( somathérapie ), le principal est de trouver un professionnel qui soutient votre démarche..
      Bon courage et prenez soin de vous.

  6. bonsoir , je tenais juste à vous dire merci pour cet article qui me parle beaucoup et qui m’ aide à comprendre beaucoup de choses dans ma vie. . merci pour la traduction de nos maux .Au plaisir de vous relire bonne continuation

      1. Bonsoir,
        Je viens de voir que les douleurs au niveau des bras et des mains viennent entre autre du fait qu’on arrive pas a “enlacer et prendre ” les gens dans nos bras, l’interdiction dans mon enfance, des jugements de parents…etc… Et sur les genoux, difficultés a se plier face aux autres ou aux problèmes,devoir s’incliner, entêtement… Et enfin l’acné, peur d’être découvert, créer une barrière pour que les autres ne nous approchent pas… C’est bluffant de voir a quel point ces points nous caractérisent! Maintenant j’aimerais vraiment bocou savoir quoi et comment faire pour soigner tout ça car je suis suivi par 1psychologue et un très bon médecin (il me fait de l’acuponcture pour mes grosses douleurs aux mains) et pourtant rien ne change ni ne bouge…! Et si je n’avais que ces pathologies là…ce serait bien! Mais hélas… Merci en tout cas de m’avoir éclairé sur certains points!
        En attendant une ou “des”réponses a mes interrogations!!
        Cordialement

        1. Bonsoir
          Oui visiblement, votre corps crie…et peut-être que votre acharnement à vouloir “comprendre” et à sortir de ce cauchemar…est aussi un des points de resistance qui amplifient aussi vos problèmes. ( Einstein disait : “on ne règle pas un problème à l’intérieur du problème..)
          Quand on a le nez sur le guidon…bien sur, on ne se voit pas pédaler…
          En ce qui me concerne, j’ai compris que pour résoudre un problème dans ma vie, la compréhension “mentale” ne suffit pas…il vaut mieux se concentrer sur ce “qui marche” dans notre vie…plutôt que sur nos douleurs…
          Je vous recommande donc de chercher plutôt des “praticiens” qui vont vous aider à lâcher-prise ( hypnose, ondes alpha, sophrologie) ou massages dans le cadre d’un travail en soma-thérapie ou psychologie corporelle…l’objectif étant de trouver vos ressources intérieures et à devenir ainsi “votre propre médecin”
          Je vous souhaite de trouver “le chemin” des messages de votre corps
          Bien à vous
          Chrystelle

  7. Bonsoir
    je vous remercie pour cet article tres vrai dans tous les sens du terme.
    Je suis convaincue que” le corps parle”,il est le reflet de notre etat d.ame.
    Cependant jaimerai approfondir avec le decodage biologique.
    Pourriez vs svp me donner des titres de livres a lire. Je vous e remercie.

    1. Bonsoir
      merci pour vos compliments
      Voici quelques autres ouvrages de référence :
      Mon corps pour me guérir de Christian Fleche
      L’instant de la guérison de Christian Fleche
      Ecouter et comprendre la maladie de Pierre-jean Thomas-lamotte
      Racines familiales de la “mal a dit” de Gérard Athias
      Belle découverte !
      Chrystelle

  8. Je me pose plusieurs questions quant à la crédibilité de ce qui est avancé ici : la plupart des maux liés aux émotions que vous citez en début d’article sont directement en corrélation avec des expressions française; ma question est donc la suivante : si en Lituanie l’expression équivalente à l’expression française “prendre sur soi” était “serrer les fesses”, auriez vous signifier à des lecteurs lituaniens que lorsqu’on assume trop de responsabilité on a mal au cul? Si le concept d’intransigeance dans la langue ougandaise n’avait aucun synonyme exprimant l’idée de raideur , ni aucune étymologie en commun avec un quelconque champ lexical rappelant la rigidité (admettons par exemple que l’étymologie en ougandais du concept d’intransigeance se rapportait à quelque chose de brûlant, peut être parce que le soleil est impitoyable pourquoi pas) , un ougandais victime de son intransigeance (ou celle d’autrui je suppose?)ressentirait-il également une sensation de nuque raide?

    1. Bonsoir Monsieur
      Merci pour vos interrogations…tout a fait légitimes.
      je ne suis pas experte de la manière dont chaque civilisation ou chaque culture pratique “la langue des oiseaux” mais je sais de source sure qu’elle fonctionne dans toutes les langues…chaque pays ayant son propre dialecte pour mettre des mots derrière les maux…Bien sur, cela demande de se “decentrer” de notre nombril français…qui n’est pas le “centre du monde”…loin s’en faut !
      Bien à vous
      Chrystelle

  9. Bonjour,
    La lecture de cet article et des échanges sont extrêmement intéressants sur ce nouveau regard que nous pouvons enfin avoir face aux symptômes, ces messages que notre corps nous envoie pour nous signaler une détresse psychique.
    En ce qui me concerne, infirmière, j’ai 46 ans et après un décollement de rétine l’an passé, on m’a annoncé un glaucome bilatéral installé à 50%…. Et dans ma vie professionnelle, je suis tres très mal, la sensation d’être entourée d’images, de comportements, de ressentis qui me sont oppressants… Parallèlement je développe une lombalgie située au point de frustration….. C’est fort intéressant, et cela m’amène à envisager de changer de structure professionnelle, afin d’exercer mon métier que j’adore en respectant mon corps et mon psychique.
    Je note votre référence de lecture et vous remercie pour ces éclairages.

    1. Bonsoir Sophie
      Merci pour votre témoignage.
      Je vois que vous acceptez les messages de votre corps comme une oportunité pour vous de “transformer”votre vie, je vous dis bravo et je ne peux que vous encourager à suivre votre coeur et votre intuition…Personne ne mérite de travailler et de vivre dans un environnement hostile et “harcelant”..
      Notre corps est souvent le premier “avertisseur”..mais nous attendons parfois de “ne plus pouvoir supporter le niveau de souffrance vécu…pour enfin passer à l’acte ! C’est la peur de l’inconnu qui nous pousse alors à “endurer” ce qui n’est pas supportable !
      Alors Sophie..courage ! Si vous aimez votre métier, alors le monde a besoin de vous en “bonne condition”…Aujourd’hui, vous avez le devoir de vous choisir et de prendre soin de vous…écoutez vous !
      Bien à vous
      Chrystelle

  10. Bonjour, très beau site.une petite question vous etes bien trop loin pour moi, auriez vous un collègue qui exerce dans le nord ou environ?
    Merci beaucoup

    1. Bonsoir Sophie
      Merci pour votre compliment ! Je ne connais malheureusement personne dans le Nord…Mais je vous invite à lancer votre commande à l’univers…pour trouver “la bonne personne” qui saura vous accompagner en vous reconnectant à vos ressources intérieures !
      Beau chemin vers vous même !
      Chrystelle

  11. j’aime beaucoup cette image qui dit bien ce que le corps veut dire, moi ce sont les oreilles.. j’entends des choses que je ne veux pas entendre… je vais me faire un soin au bougies dites hopi.. je praticienne en massage,

  12. Bonjour , je viens de découvrir votre site et je m’en réjouis , une personne un peu plus haut parlait de son sciatique droit , votre réponse m’a beaucoup interpellée , si vous aviez une réponse pour le côté gauche : sciatique , fesse et lombalgie , j’en serais “ravie” ! belle journée à vous .

  13. Ce qui est dit sur le psoriasis est mot pour mot ce que je ressens, mais je n’aurais jamais fait le lien ! Comment faire pour en sortir c’est toute la question. Et les migraines, que disent-elles de nous. Quels mots mettre sur ces maux de tête si douloureux ?

  14. Bonjour , je suis atteinte de fibromyalgie je souffre énormément vivre tout lesjours avec les douleurs c est insupportable. Et le pire ce sont les migraines , des crises de 3 à 4 jours . Pouvez vous me dire quel est la signification de tout ces maux ?
    Bien cordialement

    1. Bonjour
      Comme je l’ai dit à d’autres, je n’ai pas de “réponses toutes faites” à votre problématique. Il y’aurait à investiguer soit seule, soit à l’aide d’un thérapeute sur la source de vos maux.
      Je compatis à votre douleur et je suis persuadée que vous trouverez une solution dès l’instant que vous accepterez ce que votre corps vous “crie” et que vous cesserez de “resister”.
      Je vous invite à vous “prendre par la main”, vous chouchouter…et vous mettre en posture d’accueil de ce que la VIE est en train de vous envoyer comme message.
      Bien à vous
      Chrystelle

    2. Vous rechercher trop a vous faire AIMER, apprenez a vous aimer car le plus grand amour vient en priorité de soi. Vous avez probablement tellement fait pour les autres pour vous attirer cette amour , qui peu-être vous a décu au point de vous repliez sur vous-même allant même jusqu’à penser disparaître, pensant que ça serait l’unique solution. Chercher de quoi vous avez peur, accepter cette ou ces peurs en les remplaçant par force et courage d’apprendre a vous aimer telle que vous êtes. Découvrez toutes vos belles qualités et utilisez-les pour vos besoins manquants.Vou y retrouverez, l’hamonie , l’amour , la santé & le bonheur.

    1. Bonjour Elisabeth
      Non je n’ai pas de réponse à votre problématique. Je n’ai pas de réponse toute faite à chaque pathologie. Je vous invite à suivre votre intuition et à chercher en vous ce qui s’est passé il y a un an quand ce problème a surgi dans votre vie…
      Bien à vous
      Chrystelle

  15. Bonjour, votre site est très intéressant. J’ai des douleurs aux lombaires et cervicales et les explications que vous donnez sur ces problèmes me sont tout à fait familières. Dans le livre que vous citez plus haut de Jacques Martel, propose t on des solutions pour nous aider à faire face à nos émotions (parce qu’il s’agit bien de cela non ?) ? Et pourquoi mon corps rejète t il tous les médicaments censés me soulager ? Je serai heureuse que vous puissiez m’éclairer sur ces interrogations.
    Merci à vous

    1. Bonjour et merci pour vos compliments. C’est difficile de répondre ici à l’ensemble de vos problématiques..mais si votre corps rejette les médicaments, c’est qu’il fonctionne correctement ! Votre corps est votre meilleur ami et votre plus grand atout de connaissance personnelle. Je vous invite à l’écouter et à regarder à l’intérieur de vous ( dans votre silence intérieur) les émotions et les événements qui leur sont liés. Je vous invite à mettre votre attention sur ce qui pourrait vous connecter à votre être profond au lieu de regarder “ce qui ne vas pas” chez vous”. Je vous invite à lire mon prochain article qui donnera des pistes dans ce sens!
      à bientot
      Chrystelle

  16. Lorsque nous regardons la région du sacrum dans la colonne vertébrale, il fait mention d’emprise.
    Qu’est-ce que cela signifie exactement?

    1. La région du sacrum est effectivement reliée à l’emprise. Emprise de quelqu’un ou de quelque chose sur la personne. Vous vous sentez coincé dans quelquechose qui vous semble irréversible. Regardez dans le livre, c’est plus complet !
      Bien à vous
      Chrystelle

  17. Félicitations pour votre blog qui est passionnant. Merci de nous donner des références pour les livres. Dommage que vous soyez trop loin de ma région car j’aurai eu plaisir à vous rencontrer.
    Bonne continuation.
    Agnès

  18. Dommage que seul la thyroide soit nommee dans votre blog. J’aurais ete tres interessee d’apprendre un peu plus sur les problemes des surrenales. J’ai ete speed pendant 3 ans lorsque la tumeur non encre diagnostiquee etait dans mon corps et enduite 3 ans legumineuse apres la resection de la tumeur.

    1. Bonjour; J’avais tout mis en détails mais perdu mon message. Alors je vais résumé. Hyperthyroïde; vous en faites trop, toujours en action, pour les autres sans penser a vos besoins. Tandis que l’Hypothyroïdes,; c’est l’inverse , vous ne passez pas assez a l’action, alors que vous devriez vous y mette afin d’accomplir vos besoins.
      Va voir ton intérieur, découvre de quoi tu as peur, accueille cette peur, apprend a t’aimer & a accomplir tes propres besoins. Bonne chance

  19. Merci pour ce blog. J’ai depuis 3 ans une polyarthrite rhumatoïde déclarée. Très douloureux par moment.. et je refuse de m’empoisonner avec la médecine allopathique. Je réussis à maintenir le mal a dit dans des limites acceptables grâce à une médication antroposophique. Pouvez-vous me dire à quoi correspond cette maladie que l’on appelle auto-immune, à savoir que l’on est attaqué par son propre corps…. ou s’attaque-t-on soi-même ?

    1. Déjà avec le terme arthrite de basse il veut nous faire comprendre que l’on et trop rigide, durs envers soi-même, peu-être même trop perfectionniste aussi.Difficulté a faire ou même penser faire des choses sans se sentir coupable, préoccupé par le jugement des autres, difficulté a dire non ou dit oui mais a contre coeur & ça te fais vivre déceptions, amertumes & même goûts de vengeance. Tu vis de la colère intérieure et t’en veux même a cause de ça. S’ouvrir aux gens de confiance parfois ça aide a se redécouvrir. Bien apprendre a s’aimer & aimer, n’a rien avoir avec l’Ego vous savez.

  20. A reblogué ceci sur L'Alchimie des motset a ajouté:
    Bonjour à Tous,
    Je manque de temps récemment (analyse de thèmes de naissance, travail en massothérapie etc…) alors je vous partage un article qui nous indique ce que le mal a dit. Je compte y revenir pour chaque élément en polarité, mais pour ce vendredi je trouve que c’est un texte très intéressant!
    Pour information, en polarité nous faisons une telle lecture du corps, nous vous en donnons les clefs et nous oeuvrons ensemble pour que l’énergie circule à nouveau entre deux points (pour faire court).
    Je vous invite tous à essayer cette technique et à l’adopter bien sûr 😉
    Vous savez à quel point elle me tient à coeur.
    Bonne lecture à vous et n’hésitez pas à commenter!
    Ozalee

  21. Blog Super Intéressant …..je voudrais Savoir la signification dans l’illustration du corps humain a …. L5 c’est … c’est inscris ….. sauveur …

  22. la microkinésithérapie est salvatrice pour pointer les maux marqués dans les muscles, ouvrir les cicatrices mal refermées et enfin alléger le corps…en deux seances, cela m’a sauvé la vie, j’encourage vivement à consulter, c’est de la vraie médecine faite par un kiné spécialisé, 45e la séance, ça ne vaut pas le coup de se trainer des douleurs continues dues au passé qu’on traine comme des boulets

  23. Salut.! Je suis présentement accidenté de la route et puis j’ai le livre de malaise et maladies et là, je viens de lire votre article et j’y crois .! Accepter X chose de notre vie aide à nous libéré .! J’ai déjà eue quelque chose à mon genou et j’ai pas trouvé ça bête se que j’ai lue puisque c’était écrit que j’avais besoin de repos et de vacances et c’était vrai :S en tout cas on a tous nos croyance mais pourquoi pas essayer .! Un livre se 15$ environ ne nous fera pas mourir en lisant un peu de lecture à répondre aux questions de nos douleurs .!

  24. Noisette
    je souffre d’une dépression depuis maintenant 10 mois, je n’ai pas repris le travail et j’ai encore beaucoup d’angoisses. J’ai également des difficultés à gérer mes deux filles lorsque je me retrouve seules avec elles et ça remet beaucoup en question mon rôle de Maman. Je suis convaincu que le corps parle lorsque nos émotions sont trop fortes car avant de tomber malade j’ai été très longtemps contrainte de voir un kinésithérapeute pour des douleurs sacrées qui descendaient ds la jambe et qui me gênaient beaucoup pr mon travail. J’ai un énorme sentiment de culpabilité dt j’ai bop de mal à me libérer, que puis je faire? Avez vous des pistes à me proposer.
    Cordialement.

    1. bonjour,je ne suis pas rester insensible a votre histoire ,moi méme je souffre de dépression depuis plus d’un an.maman d’une petite fille je culpabilise aussi.est t il possible de partager notre vécu,éssayer de comprendre cette maladie .merci

  25. Chrystelle,
    je découvre votre blog avec plaisir, j’y apprends énormément et sa lecture me permet de me recentrer sur quelques fondamentaux que nos rythmes de vie trop “trépidants” piétinent sans vergogne!
    Je voulais surtout vous remercier pour cette fabuleuse empathie dont vous faites preuve en répondant à chaque commentaire de façon si personnalisée, c’est admirable et rare. Vous êtes fabuleuse. Merci de simplement exister.

  26. Bonjour Chrystelle
    Votre Blog est vraiment très intéressant ! C’est une manière de se soigner que je pratique depuis plusieurs années et que j’ai connu grâce au Dr Jean-Claude Fajeau. Il fait des conférences sur ce thème en France, en Suisse et en Belgique. Il publie également des livres, le dernier parle des pathologies digestives.
    C’est passionnant ce que nos maux peuvent nous enseigner sur nous même…
    Caroline

  27. Bonsoir! Mon Francais n’est pas parfait, excusez-moi si je fais une faute. J’aimerais savoir si vous avez des informations au sujet des convulsions – epilepsie. C’est une maladie que j’ai commencer a avoir il-y-a 7 ans et aucun docteur peut trouver la vrais raison du “pourquoi”. J’ais fait beaucoup de recherche sur le sujet, especiallement avec le Reiki mais je n’ais rien trouver. Je n’ais pas encore lu le livre de Mr Odoul mais vais l’acheter 🙂
    Merci!

  28. Bonsoir superbe article merci à vous 🙂 je suis atteinte de 2 hernies discales et 3 disques dafaissé à seulement 26 ans avec souvent des crises paralysantes qui me bloquent mes jambes !! Bref il y’a pire mais ce que vous décrivez sur les hernies discales c’est tout MOI !!! tOUT ce que je ressent physiquement et surtout moralement alors merci et bravo 😉

  29. Mon chef de service me dit quand jvais moins bien: écoutes ton corps, il te parle. … je comprends mieux maintenant. .Merci

  30. Bonjour Chrystelle,
    Quelle découverte votre blog! C’est trop bon de lire tous ces échanges.
    Ayant été élevée par une maman aimante, très à l’écoute, positive et férue de sciences que le commun des mortels qualifierait d’extraordinaires, je suis très sensible à tout ce que je viens de lire…
    Je suis persuadée que si nous parvenions tous à apprendre à écouter notre corps, le monde irait beaucoup mieux…
    Pourriez-vous instaurer la mise en place de cet apprentissage dès l’école primaire?
    Ceci doit s’apprendre dès le plus jeune âge…!
    Je sais, je vis sur une autre planète et me laisse bercer, parfois, par de douces utopies! Cela me fait du bien… Alors je continue, c’est une façon de s’écouter aussi, non? Si je ne me fais pas du bien, personne ne le fera à ma place!
    Quoi qu’il en soit, apprenons à nos enfants à s’aimer et à aimer les autres…
    Je recommande en tout cas votre site à mes proches car nous sommes tous susceptibles d’avoir recours à vos précieux conseils.
    Etant dans le Sud Seine et Marne, j’estime avoir beaucoup de chance, je vais pouvoir faire partie de ceux qui auront très certainement la chance de croiser votre chemin très vite.
    Cela doit être apaisant de partager des moments précieux en votre compagnie.
    Je vais néanmoins commencer par Jacques MARTEL et l’assigner à demeure sur ma table de chevet 🙂
    Bonne continuation à vous. Et MERCI .
    Valérie B.

    1. Bonjour valérie et merci pour votre témoignage .
      Je serai très heureuse de vous accueillir dans mon lieu afin de partager avec vous les belles valeurs qui nous animent..
      Belle continuation sur ce chemin de la réconciliation entre tête corps et cœur
      Bien a vous
      Chrystelle

    1. Bonjour
      Il existe beaucoup de livres sur le “décodage biologique”
      Je cite dans l’article celui de Jacques Martel..mais si vous regardez l’ensemble des commentaires…vous en trouverez beaucoup d’autres ! Tout est accessible sur le net..
      Cordialement
      Chrystelle

  31. bonjour que pensez vous concernant la fibromyalgie ?
    ” la maladie au 100 symptômes” ( pour info: tout le corps fait mal ce qui provoque insomnie et mène souvent vers la dépression ) – d’avance merci de votre réponse

    1. Bonjour Alexandra
      Oui la Fibromyalgie est une pathologie qui vient vraiment “crier” haut et fort une tension intérieure très importante. Sur le plan symbolique…cela vient parler de votre sentiment de ne pas être à la hauteur..et du coup d’avoir fait des choix dans votre vie qui vous coincent dans des responsabilités ou des devoirs qui vont en contradiction avec vos besoins profonds de douceur, d’amour et de réconfort…Vous n’avez probablement pas su écouter les premiers signes d’alarme…et vous avez persévéré dans de mauvais choix qui vous ont retiré la joie et la créativité dans votre vie personnelle…
      Cela peut être qqchose de très ancien qui remonte à l’enfance et qui ont nourri un sentiment de culpabilité ou d’indignité à être aimée…qui a conditionné “une manière d’être “dans la vie…qui vous font aller à l’encontre de votre âme…et de votre aspiration profonde..
      Il est peut-être temps de s’arréter…de reconnaitre que “wonder woman” n’a pas lieu d’être…et prendre soin de la petite fille qui demande simplement à être aimée pour ce qu’elle EST dans toutes ses dimensions…
      Essayez de remonter à la sources de vos émotions liées à vos douleurs…et laissez les vous informer de ce que vous avez Zappé jusqu’à aujourd’hui…
      Ensuite pardonnez vous d’avoir bloqué inconsciemment l’energie de Vie..pour des raisons de “survie”…et commençez à VOUS AIMER…tout simplement
      Bien à vous
      Chrystelle

      1. Bonjour Christelle
        Merci infiniment pour votre longue réponse je vous rejoint entièrement sur cette analyse
        Cette maladie (fibromyalgie) ne me touche pas moi même mais ma tante et je vais rapidement lui faire part de tout cela
        bravo pour votre blog continuez 🙂 <3

      2. Bonjour,
        Je me permet de vous contacter car je suis proche d’une personne ayant été diagnostiqué fibromyalgique a tel point que sa vie était devenue un enfer. D’un point de vue mécanique, les symptômes de la fibromyalgie apparaissent lors de cas d’intoxications aux métaux lourds, pesticides, ou infections froides non reconnues en France.
        Vous trouverez toutes les précisions et adresses à contacter dans les livres de Françoise Cambayac “Vérité sur les maladies émergentes” et “maladies Emergentes, comment s’en sortir”
        En espérant avoir pu vous aider (même de façon aussi tardive par rapport à votre publication) ou aider d’autres personnes qui liraient ce commentaires.
        Cordialement.
        Charlotte

  32. Oui je crois à tout ce qui as été dis dans ce reportage à ce que notre corps nous parle par des signes qui déclenche nos malaises physique…….Bonne journée tout le monde ….

  33. Avec la nouvelle air de la fibromyalgie que les médecins ne trouve pas de remède et de calmant que direz -vous ? Un mal de l’âme

    1. Moi je peux te répondre sur ce sujet, la fibro c’est beaucoup de colère intérieure que nous gardons depuis longtemps et qui a besoin d être sorti et je peux te dire qu’on a un bon bout de fait….moi j ai été en hypnose et ca ma beaucoup aidé

      1. Ma fibro va mieux, bien mieux, depuis que j’ai modifié mon alimentation. Mon homéopathe m’a indiqué que cette maladie est due à trop d’acidité dans le corps. Donc, plus de produits laitiers , bcp moins de viande (je suis végétarienne maintenant), pas d’alcool, pas de café. je ne souffre plus et je vais bien .

      2. quand je parle de ma fibro je pense “bleus à l’âme” l’hypnose aussi me soulage ainsi que l’ostéopathie et surtout essayer d’oublier le passé même si c’est presque impossible….. Depuis mes 4 ans d’âge….j’en ai 68 …:)

  34. Mon dieux !! Je cherchais une solution pour mon mal de dos récent … et la !! Votre article merveilleux !!
    JE peux cocher plus de la moitié De la liste dans ma vie passé et actuelle et bien je peux vous dire que tout est vrai car a ces étapes de la vie pendant ses frustrations ses soucis en effet c était ça je souffrais physiquement aussi …. je n avais pas compris que même les douleurs étaient liées.
    Avez vous u e solution pour améliorer tout ça et enlever les douleurs ??
    Il faut que je fasse un article sur votre article !!!!

    1. Bonsoir et merci pour votre témoignage
      La prise de conscience est un début de solution…mais parfois ça ne suffit pas…tout dépend de notre capacité à “lacher-prise” et à transmuter le programme à l’origine du problème…La première marche étant d’accueillir, puis de se pardonner à soi-même d’avoir crée ce problème ( le 100% responsable..ce qui ne veut pas dire coupable..)…ensuite lacher les resistances à “guérir” demande parfois une aide “thérapeutique”
      Le problème dans le corps n’est jamais que l’écho de quelque chose de plus profond qui a sa source dans le processus de la pensée.
      Pour éradiquer vraiment un problème ou une maladie..il faut remonter à la source.
      Bien à vous
      Chrystelle

      1. Bonjour à vous, bonjour Chrystelle
        Je suis entièrement d ‘ accord avec ce que tu écris.
        Lâcher les résistances pour un accès a la “guérison ” au mieux-être , peut être un chemin difficile à parcourir seul.
        Je suis thérapeute en Analyse psycho-organique, c ‘est une méthode qui allie le travaille avec le corps. L être humain est pris en compte dans sa globalité, sur trois niveaux, celui de la psyché, celui des émotions et du corps. Mettre des mots sur les maux du corps.
        Pour rester dans le lien , un livre très intéressant de lise Bourbeau : Les 5 blessures qui empêchent d ‘Etre soi – même.
        Bonne lecture.
        Lourdès Péan-Patricio

      2. Après un accident de voiture en 1999, j’ai eu un diagnostic de Syndrome de Conversion Sévère. Les tremblements essentiels sont ensuite apparus, et mon rythme de vie est complètement différent. Un trauma cranien, une réhabilitation intense et 16 ans de batailles juridiques avec les différents intervenants, je suis vivante plus que jamais. J’écoute, respire, sent, vois et touche comme un enfant. Je commence à aimer la femme que je suis et celle que je vois et je continue sur ma lancée. Je suis à fleur de peau et apprend à bien gérer les émotions, le stress, la maison que j’AI CHOISI D’HABITER, c’est mon corps, et celle où je suis, est sur le bord de l’océan sur la Côte-Nord, un vraie PARADIS sur terre. Je vis mieux, mange mieux, vis au gré des saisons et j’ai changé mon travail de programmeur-analyste pour me prendre en main, me faire une santé, regarder et vivre la nature, et sentir les saisons arriver. Je suis heureuse pour AUJOURD’HUI et j’en profite au maximum. À chaque douleur, mal, fatigue, tristesse, et j’en passe, la raison est toujours reliée à une émotion que je sois heureuse pour une bonne nouvelle, ou triste pour une mauvaise. J’ai appris à mon corps à respirer par l’abdomen, comme les bébés. Quelle merveille ! Merci la vie et merci Nicky de prendre soin de moi et de m’aider à m’aimer davantage. C’en fait plus à aimer, je redonne et c’est tellement bon pour l’estime de MOI. Nicole/Nicky

    2. Avez-vous entendu parler de la micro-kiné, ça me semble être en accord avec cette article et pourrait peut être vous apporter un soulagement.
      Bon courage

  35. J,aimerais avoir des réponses je toujours fatigué depuis une couple d,année j,ai des douleurs au genoux je suis rigide et veut tous contrôler et de la difficulté a accepter cette situation j,ai perdu toute confiance en moi et c,est difficile a vivre je m,isole et peur des gens je suis fatigué de me battre je traine un fardeaux qui est très je comprends plus ce que je vis c,est trop pour moi!!!

  36. Que pensez vous de la maladie de Crohn dans ce contexte? Les médecins ne savent pas pourquoi ni comment et l’explique par une déficience immunitaire.

    1. Bonjour Bibiche, le Crohn, je connais… Je n’aime pas la medecine allopat. qui ne peut guerir et qui apportent de graves consequences. C vrai qu’il faut travailler sur soi… Etre a l’ecoute de son corps et de nos besoins au fond de nous. La balade ds la nature, aide bcp pr se retrouver, par exemple. Ecouter son corps s’il est fatigue, le reposer.
      J’ai demande au site de m’avertir si nouveaux commentaires. Donc je veux bien correspondre avec toi, te donnant seulement mes avis. Bon courage ! Chantal

  37. Bonjour, vous parlez un peu des mots de dos….mais je n’arrive pas à cibler. Affaissement facetteraires cervicales dû à un accident d’auto et énormément de douleur. Pouvez vous m’aider soit pas des explications ou un livre qui pourrait m’aider. Merci et au plaisir. Très bon article

  38. Super! Evelyne c’est vraiment génial. J’apprend beaucoup avec cet article si riche. Félicitations! J’essayerai d’éviter les maux avec l’explication de ces mots.

  39. Bonsoir Indigo,
    Dans mon cas, il s’agit d’une grosseur sur un rein qu’il a fallu m’enlever car elle prenait une mauvaise tournure….avec d’énormes complications post-interventionnelles. Sauf erreur de ma part, le rein est l’organe que l’on rapproche du lien avec notre mère.

    1. Bonjour; J’avais tout mis en détails mais perdu mon message. Alors je vais résumé. Hyperthyroïde; vous en faites trop, toujours en action, pour les autres sans penser a vos besoins. Tandis que l’Hypothyroïdes,; c’est l’inverse , vous ne passez pas assez a l’action, alors que vous devriez vous y mette afin d’accomplir vos besoins.
      Va voir ton intérieur, découvre de quoi tu as peur, accueille cette peur, apprend a t’aimer & a accomplir tes propres besoins. Bonne chance

  40. Bonsoir à toutes et tous,
    Oui tous vos commentaires sont super intéressants !
    L éveil de la pleine conscience est un élément essentiel vers lequel la société devra se tourner ….
    Oui le MAL A DIT,…ou plein le dos,….bref …je vous assure que cela vaut la peine de prendre soin de soi !
    Je suis sophrologue …passionnée par ses bienfaits…..et surtout j ai expérimenté lors d une maladie, divorce, licenciement, traumatisme vertébral et burn out….oui oui tout cela sur 24 mois !
    Eh bien je me porte comme un charme et le soleil est dans mon cœur en permanence !
    Et je croque la vie à pleines dents !
    Belle soirée à vous toutes et tous
    Bises
    Fabienne

  41. bonsoir moi aussi j ai cette maladie fibromyalgie elle viens du dépression j ai touche le font suite a un divorce très dur pour moi 25 ans de vie et 4 enfants le denier avait 4 ans sans travail sa fait 10 ans que je vie avec laroxyl et des enti douleur que fait pour êtres bien merci de me répondre marie claude

  42. Trěs intěressant, j’ai beaucoup appris, je rěajerais une fois que j’ai ā dire…
    cordialement et merci infiniment..
    Rachid.

  43. Ça me semble très intéressant et assez véridique !!!!! J’aimerais en savoir beaucoup plus !!!!! Et aussi des trucs , pour s’en sortir plus vite !!!! Qui aime avoir mal physiquement ??????

  44. Bonjour
    Que penser d’une maladie auto-immune du pancréas ?
    Je serais intéressée par votre avis car je me suis reconnue dans plusieurs de vos descriptions et j’aimerai connaitre votre avis sur une maladie du pancréas dont les,médecins sont incapables d’expliquer l’origine
    Merci

  45. Je ne peut pas me situer car je suis dans toutes les. Catégories j’ai mal partout et des épreuves j’en ai eu de toutes sortes je suis en hypnologue , thérapeute kinotérapie et tous se qui se termine en eut ,ramancheurssssss, et sa ne marche pas . Voilà mon problème

  46. Pour toutes maladies, découvrez en soi de quoi nous avons peur, accueillons cette peur , apprenons a nous aimer & combler nos besoins & traitons-nous comme on aimerait être traiter. Un cheminement inévitable, peu-être long, mais qui avec le temps deviendra un conditionnement infaillible a notre bonheur. Le Stress & la peur font une équipe destructrice avec le temps, tandis que force, courage & tenacité sont & seront toujours nos gagnants de notre bienfait. Le temps parle; le passé nous dit d’acquérir & d’avancer, le présent nous dit d’apprendre a s’aimer & agir & l’avenir profitera du présent pour nous récompenser. Ainsi, notre corps en fait tout autant.

  47. Bonjour , j’ai une algodystrophie est sa fait 7 ans , j’ai actuellement 20 ans et les médecins ne savent pas pourquoi elle continue , si quelqu’un peux m’éclairer sur mon mal … qui me pose beaucoup de soucis dans ma vie . merci .

    1. Bonjour Claire,
      Je comprends ton souci pour le partager depuis 17 mois maintenant.
      Effectivement, même si nous savons que ce dysfonctionnement est d’origine neurologique, il n’est pas évident d’en décrypter la signification profonde.
      Un accompagnement psychologique pourra t’aider à extérioriser tout le stress qu’engendre ce dysfonctionnement.
      A defaut d’avoir une réponse immédiate de la signification de ce dysfonctionnement, la pratique quotidienne de la méditation peut aider à te connecter à ton “médecin” intérieur : demande lui mentalement de te guérir, chaque jour.
      Meme si c’est plus facile à dire qu’à faire, ne doute jamais de ta guérison, quelque soit le temps que ça prenne et malgré les eventuelles “rechutes”.

  48. bv pour se livre il nous reveil se qui nous attend est se qu on a sent savoir le bout qui va devant pour ma part est a peut pres tout mais la je sait pourquoi faut y remedier c est tout merci

    1. Bonjour !
      L anémie et la difficulté à assimiler le fer vient tres souvent d’un trop de “faire “justement … Un signal d alarme du corps pour vous ramener dans l être…ce qui veut dire cesser de vous agiter a l extérieur ( peur de lâcher le controle ) et revenir a vos besoins essentiels ! Tous les moyens sont bons pour ” prendre soin de vous !!”

    2. Bonne question Sylvie joula,pour l’anémie, car j’en ai déjà fait moi-même y’a plusieurs années & ça c’est réglé , sans cependant comment et pourquoi. Alors merci d’avoir soulever le sujet, car aujourd’hui je comprend comment je m’en suis sortit sans dommage . En faite l’Anémie est l’abaissement du nombres globules rouges dans le sang. La cause ;manque de joie de vivre dans sa vie, ou si on parle plus profondément difficulté a accepter ton incarnation au point de ne plus avoir envie de vivre. Alors il est grand temps d’écouter ses besoins intérieurs et de les combler surtout sans attendre que ça viennent des autres. N’oublie jamais le dicton;’On et jamais aussi bien servit que par soi-meme” .Bonne chance!

  49. Bonjours tres interessant votre blogue .Moi j’des crampes aux molets je prend des Onogre produits naturel mais la ses les 2molets. ? Je ne sais pas se qui me tracasse.Je suis bien dans ma peau. .Peut etre que je ne comprend pas ?

  50. Bonjour,
    J’ai une tumeur au cerveau qui s’est développée (opéré et traitée en ce moment) côté pariétal rolandique droit. Que pensez vous que mon corp veux me dire ? Merci d’avance de votre réponse ( etravers@hotmail.fr)… avez vu des cas du même genre ?

  51. bonjour j ai la pelade depuis 15 ans jai tout perdu cheveux poils cils sourcils tout je nai plus aucun poils sur mon corps mais je suis en parfaite santé personne ne ma jamais dit comment cela avait plus se produire et pourquoi ni la medecine douce rien qu est ce que mon corps a vecu de si dramatique…….une reponse

  52. Bonsoir
    Est ce que vous avez des explications sur l’estomac ?
    Mon conjoint a souvent mal à l’estomac mais aux examens il n’a rien…j’aimerais l’aider…
    Votre article est très intéressant et j’y ai retrouvé plusieurs personnes de mon entourage

  53. c’est intéressant en effet, j’ai une douleur au niveau du colon droit depuis plusieurs semaines, après plusieurs séjours à l’hôpital et examens, on ne trouve rien. Que cela peut-il être?
    Cordialement

  54. Namaste
    Donc du coup on fait quoi??
    Pour ma hernie discale, concrètement au lieu d’aller voir un professionnel de Santé il me suffit de demander de l’aide, et parler de mes conflits intérieurs? Mais si on ne m’offre pas ce soutien, je risque d’en ressortir avec des terribles maux d’épaules (articulation suspendue, et non portante soit dit en passant).
    Je vous remercie pour toutes ces informations fort intéressantes.

  55. bonjour j ai eu la chance de lire tout et je comprend pouquoi je suis en bonne santer a part mes 16 operation sur mon corp avec tout cet article je vais pouvoir aider les gens a sautoguerire merci cetais tres constructife j.p.l

  56. super article ! Qui m a permi de faire le point sur une relation destructrice durant laquelle j avais beaucoup de problemes de dos et d, épaules et d eczéma, je me doutais que tout cela avait un rapport (car tous ces maux ont disparu peu à peu apres la rupture) mais cet article m a vraiment éclairci ! De plus je faisais du psoriasis à l age de 10 ans suite au décès de ma grand mere et j en ai jamais refais depuis, tout colle ! Merci

  57. Bonjour , j’ai une maladie neuromusculaire (le syndrome de kugelberg welander )…c’est la perte de la force de tous les muscles du corps…je faisais bcp de chutes…il y a 3 ans , je suis tombe et fracture mon col de femur , j’ai eu une plaque et des vices avec operation…j’ai recupere ma marce qu’avec une canne et sans marcher avec des chaussure (besoin de senti lesol )…il y a 9 mois , je suis tombe, j’ai fracture l’os femur sur le genou (toujours ds la jambe opere ) et avec des mois de platres et attelle , immobilisation, le genou est reste raide , je n’arrive pas le pilier …et mes muscles se sont affaiblis, je n’arrive pasdu tout me mettre debout…je ne sais pas comment faire…je fais que la kine mais il n ‘ya pas de progres…que pensez voys ??? Merci

    1. Vous pourriez essayer le port d’articles magnétiques comme un bijoux ou un bandage, les aimants agissent sur les cellules de votre sang et apportent de l’énergie, le corps trouve la force de combattre la douleur et cicatrise plus vite. C’est du fait que la Terre ait perdu 50% de son champs magnétique que nous sommes de plus en plus victimes de maladies et maux du corps. J’ai décidé il y a peu d’en faire mon metier et j’aimerais beaucoup vous aider.

  58. Bonjour,
    je viens de surmonter un cancer du sein mais aujourd’hui je le remercie car il a su m’arrêter dans ma vie ou seul le travail avait sa place et ou j’étais à 2 doigts du burn out. Après 1 an et demi je suis sur une démarche de changement complet de ma vie, je veux quitter la formation d’adultes pour aider les autres, un métier vers le social, je pense, je le découvrirais après mon bilan de compétence qui commence en septembre. Je me suis orienté complétement vers l’énergie et la spiritualité et j’ai mon premier degré reiki, les soins énergétiques me font un grand bien. C’est pas facile de tout chambouler dans sa vie mais je veux aller vers cette nouvelle vie, poursuivre mon chemin pour du mieux et retrouver un équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle. Pourtant, une chose m’handicape aujourd’hui je souffre depuis la chimio de fibromyalgie au niveau des hanches et du dos et je n’arrive pas à comprendre pourquoi. Mon corps souffre beaucoup et les douleurs augmentent, qu’est ce que je n’ai pas vu ou entendu ? Merci pour votre réponse

    1. cela fait trois fois je me reprend halala.. bref désolé si il a multiple réponse il n’a pas de hasard mais je tiens vraiment à ce que vous ayez ceci; donc moi bravo m’zelle j’adore l’ésotérie tout ce qui touche ces choses là j,en rafolle. mais une chose que j,ai découvert et je veux vous partager. il sagit des loi biologique; cela veut dire; si une personne vie un stresse important dans sa vie et que face à cela elle n’arrive pas à solutionner ou trouver ces solutions et qu,elle les vive en partie ou en totalité dans l’isolement il est démontré clairement que si ces trois critaires là son présent. on devient en danger de mort à très court terme. cela veut dire si on est sur un feu rouge et qu’on réfléchi à nos potentiels solutions on va être tellement occuper à chercher pas se rendre conte q u’on est sur une lumière rouge et frapper quelqu’un ou se faire frapper. d’autre part le soir ça nous ai déjà surement arrivé, si on ne dort pas face à un stresse ou s’endor mal car on pense trop à notre problême. cela qui peut arriver est qu’on va tomber de fatigue et mourir bientôt de fatigue. donc pour le cerveau il est beaucoup plus intelligent que l’inconscient prenne le stresse en charge et libère la partie consciente. cela va nous donner du temps du temps pour réfléchir et solutionner. la maladie n,est plus maintenant une mal chance de la vie ou il ne faut plus maudir la maladie. cest un programme de survi. il est beaucoup plus logique que si on a une problêmatique au niveau des oreilles que ce sois les oreilles qui pêtent que se sois qu’on meurt à court terme. cela représente par le même principe qu’un panneau électrique dans une maison. il est beaucoup plus logique que si on branche trois cafétières sur le même dijoncteur que le “breaker” saute de la cuisine et le reste demeure fonctionnel que le fillage prenne en feu et la maison brule en antier. alors pour le cerveau cest pareil on hypothèque sur un organe pour garder le tout fonctionnel. mon futur travail ce donc en quoi il consiste est de faire reprendre conscience le stresse des gens qui a basculé dans l’inconscient et le ramener au niveau conscient pour qui puisse ensuite solutionner et passer en phase de vagotonie voir phase de réparation et les foyé neurone se rebranche et une guérison apparait 🙂 il a trois endroit de vérifier il a trois braguettes de temps la généalogie le projet//sens et notre vie courrante. le projet sens se constitue de 27mois il sagit de neuf mois avant la conception neuf mois pendant la grossesse neuf mois suivant laccouchement. le projet//sens sois le notre ou notre enfant depend qui a la maladie. avec cela tout est guérissable que se sois problême comportemental problême scolaire problême relationnel maladie physique. il ne sagit pas d’une secte c’est mathématique 2+3=5 2 veut dire l’évènement important stressant 3 le surstresse et 5 la problêmatique. mettez ce que vous voulez hanxiété, dépression, toc, tdah etc… t’en qu’on va rester dans une civilisation de jugement on va rester dans lisolement et les gens vont rester malade. c’est qu’on comprend tout simplement pas nos mécanismes émotionnel qu’on juge. prenons exemple une futur maman du projet//sens de son fils fille.. si la futur mere voit sa sœur en manger toute une et va vers le beau frere et lui prend la futur mere par la gorge et la menace et la taloche un brin assez.. selon le ressenti je paris que l’enfant plus tard pour avoir droit à la vie il devra passer par la violence. donc elle va avoir des amoureux violents et les gns vont dire ah la conne elle est toujours avec un homme violent.. et bien c’est normal c’est encodé pour avoir droit à la vie faut ca passe par la violence. pareil comme si toujours dans un projet//sens la femme voit son amant et ce dernier dit toé ma salope tu es mieux de fermer ta yeul de rien dire faut pas ma femme sois aucourant que tu es enseinte farme la sinon je te tue… je te paris que l’enfant qui va n’etre selon le ressenti de la mère va développer une problêmatique au niveau de la parole. pour avoir droit à la vie faut pas qu’on en parle faut pas ça se sache… et la médecine vont dire ah c’est hériditaire génétique et incurable.. nonon c’est seulement un s tresse qui a été vécu en haut sans solution dans lisolement et a tout simplement déssendu dans la généalogie. autre fait remarquable. pourquoi les enfants naisse malade vous me direz. ils ont pas eu de stresse il arrive sur cette terre. oui, mais parton de la préhistoire homme préhistotorique un chef de famille qui doit aller a la chasse pour sa famille si il a un problême de miopie comment va-t-il chasser si il ne voit pas l’animal au loin.. donc il est beaucoup plus intelligent que l’enfant prenne le strese du parents en charge pour garder le parents en vie. wow! facinant bref jespère j’en ai piqué quelque currieux car j’ai deux ans de connaissance et des tonnes de fait remarcables je vous donne mon adresse email skinnypuppy1984@hotmail.com et jespere en jaser avc bien des gens jadore cela a+ et merci

  59. Bonjour. J’ai souffert de fibromyalgie, une horreur, des douleurs à grimper aux murs !
    Je m’en suis sortie grâce à un gros travail sur moi-même, à trouver la résonnance dans mon émotionnel et dans mon vécu. Ce fut dur. Sans médicaments ! Maintenant, quand je sens de légers picotements dans mes poignets, j’arrête tout, j’avance les paumes de mes mains en avant et je dis “stop, qu’est-ce qui se passe” ? La fibromyalgie, ce n’est pas une maladie même si cela devient une maladie professionnelle, “la fibromyalgie, c’est un mal à soi” …..
    J’ai déjà pu aider quelques personnes à trouver leur nouveau chemin.
    Les autres ont souvent trop de bénéfices secondaires qu’elles risqueraient de perdre en allant bien.

    1. Bonjour je viens de tomber sur cet article par hasard et donc sur votre commentaire ! j’ai une fibromyalgie depuis 6 ans et je suis curieuse de savoir comment vous avez fait pour vous en sortir ?? J’ai toujours su au fond de moi que c’était dû à un mal être, depuis l’age de 10 ans je suis mal dans ma peau, je n’arrive pas à trouver ma place dans la société j’ai fait tous les boulots qui existent et au bout de 2 ou 3 ans, j’en ai marre, je m’ennuie, et j’ai envie d’autres choses, je suis complètement instable, si je n’avais pas mon fils je partirai faire le tour du monde pour oublier cette vie de m…e et cette maladie qui me bouffe la vie et me détruit chaque jour un peu plus !!! J’ai vécut avec plusieurs hommes avant de me marier, mais je sais que ce n’est pas l’homme de ma vie, mais il est tellement adorable avec moi, tellement patient … c’est la première fois que la vie est plus simple pour moi !
      Et puis surtout il fait pratiquement tout à la maison, ce qui me soulage énormément puisque je ne peux plus rien faire ou presque, ça dépend des jours !
      Alors je sais effectivement qu’il y a beaucoup de personnes qui ne travaillent plus du tout et vivent sur le dos de la société, je travaille encore 24 heures par semaine, mais il très souvent c’est difficile de tenir le coup, et dès que j’ai des moments de libre, je rentre à la maison me reposer, et je fais des siestes. J’ai essayer de faire du Qi Gong pour me soulager, mais c’est devenu hors de prix, j’ai été obligé d’arrêter, cette année je voulais m’inscrire au yoga mais le cours que j’avais trouvé ne me plaisait pas car la prof ne nous corrigeai pas ! j’essaie de faire de la méditation quand j’ai un peu de temps, et depuis la rentrée je fais du renforcement musculaire.
      j’aime beaucoup les loisirs créatifs et j’essaie de monter des ateliers pour transmettre mon savoir-faire mais ça aussi c’est compliqué car je n’est pas confiance en moi, pourtant les quels ateliers que j’ai fais ce sont bien passés mais j’ai l’impression que je ne suis pas assez douée pour faire ça, et puis quand je prend le temps de réfléchir, je me dis que quand même, ça fait 30 ans que je fais tout ça donc il y a quand même un savoir faire qui est acquis !!! mais c’est dur, très dur !!!
      en tout cas, je suis ouverte à toute initiative, idée, qui me permettrais d’aller mieux et d’avancer dans la vie, je vais avoir 50 ans cette année et j’ai vraiment de commencer une nouvelle page !!
      Lo

  60. Merci beaucoup pour cet article des plus intéressant ! Ça m’as ravie ; et j’espère vous suivre de nouveau ! Je pense que vous donnez aux gens l’occasion de réfléchir sur leurs propre responsabilités ! En effet , nos pensées et émotions sont responsable de ce qui se passe dans notre corps ! Les malaises et maladies sont des messages à ne pas négligés ; parce qu’ils nous parlent énormément sur notre manque d’amour envers nous-même et les autres ! Pour être en santé , nous avons avantage à transformer nos pensées ; les rendent plus saines !

  61. J’ ai acheté le livre voici deux ans, les infos données ne sont pas des remèdes miracles mais contribue à la réflexion sur soi et aussi mieux nous connaître, s’ auto analyser en sorte. Avec un travail de remise en question et du temps, je suis arrivée à débloquer des zones tendues de mon corps qui me faisaient beaucoup souffrir au quotidien, car il faut comprendre que le corps ne va pas sans l’esprit. Pour accueillir le livre, il faut être prêt à faire le premier pas et se mettre face à des,réalités parfois enfouies très profondément. La vérité est parfois ailleurs.

  62. La phrase: “Tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime” en dit long sur l’importance d’être en contact avec ses émotions…

  63. j’y crois également. Quand un de mes proches est décédé (et même quand il était malade), j’ai commencé à avoir des maux de dos très violents, j’étais complètement bloquée… Maintenant j’ai une sciatique, et je pense qu’elle vient de la frustration liée à la situation dans laquelle je me trouve depuis plusieurs mois et que je ne peux pas changer pour l’instant 🙁 vivement l’année prochaine !!


  64. On vit de l’insécurité affective (douleur épaule gauche) ou de l’insécurité matérielle (douleur épaule droite).
    Épaules rigides et bloquées : blocage de la circulation de l’énergie du coeur, qui va vers l’épaule, puis vers le bras, le bras donne (le bras droit) et reçoit (le bras gauche).
    Ce blocage d’énergie est souvent retenu dans une articulation ou un tissu (capsulite, bursite).
    L’énergie doit circuler du coeur vers les bras pour permettre de FAIRE, de réaliser ses désirs. ”
    Je suis scotché là! Depuis 5 mois j’ai une douleur épaule + bras droit sous les formes d’une déchirure + tendinite+ bursite, +- à l’époque où j’ai rencontré mon amie avec laquelle j’ai envie de construire quelque chose.
    Je me débat depuis des années avec un côté pro qui ne me valorise pas et que je déteste. et la rencontre avec mon amie est tout autant positive que négative dans la mesure où j’ai du mal avec le boulot en vivant de très nombreux renoncements et autres frustrations financières.
    Disons que l’arrivée de mon amie met en évidence les handicaps du boulot et l’impossibilité d’enrichissement, chose que je connais bien évidemment mais dont j’étais en partie endormi …
    Mais ce n’est pas limité au bras/ épaule, j’ai aussi mal aux jambes ! Tout cela me fait penser au conseil suivant; Arrêtes-toi et réfléchis…

  65. Bonjour, je cherche une solution car j’ai mal au genou gauche dès que je fais de la course à pied … je suis allé voir un podologue qui m’a prescrit des semelles et c’est pareil … je suis allé voir un micro-kiné, et c’est toujours pareil … je ne sais plus quoi faire ! help ! la course à pied m’aide à évacuer le stress accumulé au travail donc c’est très dure de ne plus pouvoir courir

      1. Lorsqu’on a compris notre problème, qu’on l’a accepté et qu’on positive un maximum pour y faire face après comment fait-on pour le résoudre?
        Je souffre depuis 2 ans d’urticaire chronique. J’ai compris que le deuil d’un être cher puis le départ de mon fils à l’etranger donc ma peur de rester seule y était pour quelque chose. J’essaie donc de relativiser mais concrètement que faire?
        Merci de votre réponse.

  66. Félicitations pour votre blog qui est passionnant. Merci pour les références. Ca m’est très utile pour comprendre la sciatique de mon père qui est en difficulté financiere (il vient de prendre sa retraite alors qu’il vivait au dessus de ses moyens). Il me demande de l’aide mais je vois bien que ce n’est pas ma responsabilité d’assumer le gite et le couvert des enfants qu’il a concu avant de prendre sa retraite. J’estime tout de même que j’ai une responsabilité auprès de lui en tant que fils qui a été nourri par sa main. Mais qu’on ne m’impose rien et qu’on fasse les choses de façon équitable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *